Les 4 qualités d’un bon clerc

[Vidéo 23/30] Possédez-vous les qualités d’un bon clerc d’huissier de justice ? Si oui, vous pourriez sérieusement vous reconvertir ! Voici les qualités à posséder impérativement pour devenir (et rester) un très bon clerc d’huissier de justice. Cliquez sur la vidéo pour les découvrir ! 

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo du défi « 30 vidéos en 30 jours ».

Ici, je vous partageais mes meilleurs conseils pour trouver un emploi ou un stage chez un huissier de justice. Aujourd’hui, on parle des 4 qualités d’un bon clerc d’huissier de justice.

Les qualités du clerc d’huissier à développer

1. Une concentration à toute épreuve

Vous avez bien sûr votre travail sur votre bureau, mais :

  • Vous allez avoir un appel téléphonique.

  • Vous allez avoir peut-être l’accueil.

  • Vous allez avoir peut-être le bruit de l’open-space.

Donc une concentration à toute épreuve, pour pouvoir garder bien en tête tout ce que vous aviez prévu de faire : les vérifications, la rédaction, ces mentions obligatoires qui rendent l’acte inattaquable. Donc pour la concentration, très clairement, ne venez jamais fatigué au travail. Il faut se coucher très tôt tous les soirs et avoir une bonne hygiène de vie pour « garder les yeux en face des trous ».

Photo Creative Ignition

2. Avoir une mémoire infaillible

C’est une qualité très importante. Pourquoi ?

Parce qu’il y a des moments où vous allez peut-être être submergé de travail. Mais il faudra toujours que vous sachiez ce qu’il y a sur votre bureau. Il faudra également que vous sachiez retrouver un dossier si vous avez une vérification à faire, si vous voulez revoir un modèle, comment vous aviez traité tel et tel cas. Donc, une mémoire infaillible…

3. La curiosité

Savoir chercher des sources législatives et réglementaires. Avoir la curiosité des dossiers. Aller, si on a le temps, un petit peu au fond des dossiers. Voir quelle est la décision de justice qui a été rendue. Parfois, vous avez dans la décision des éléments de solvabilité. Est-ce que c’est quelqu’un qui a fait réaliser des travaux sur un bien immobilier dont il est propriétaire ?
=> hypothèque.

Est-ce que c’est quelqu’un qui a un compte bancaire à telle banque ?
=> vous pouvez trouver l’information.

Egalement la curiosité est d’aller vérifier les textes grâce à Légifrance. Même vous, si vous n’êtes pas clerc d’huissier de justice vous connaissez maintenant Légifrance grâce à ma première vidéo « Utiliser les bonnes armes ».

Et puis bien sûr, la curiosité de se former :

  • Se former suite aux nouvelles lois.

  • Se former aux nouvelles pratiques.

  • Se former aux nouveaux outils.

S’adapter finalement. La curiosité ça englobe cette capacité d’adaptation.

Photo ARMLE

4. La loyauté

C’est la dernière qualité très importante. Peut-être la plus importante.

La loyauté, c’est très subtilement qu’il faut la mettre en avant.

Ça va être :

  • Reconnaître ses torts si on en a,

  • Vérifier l’acte et corriger les erreurs.

Par exemple, votre patron ou votre collègue ou un avocat vous donnent un projet d’acte. La loyauté va être de dire avec tact et courtoisie que vous avez décelé une erreur ou une source d’interprétation, ou un point qui n’est pas tout à fait clair.

Ce n’est pas toujours évident si c’est votre patron. « Je me posais la question, est-ce que vous seriez d’accord qu’on modifie ainsi etc. »

La loyauté c’est aussi, quand on a connaissance d’une situation, quand quelqu’un nous a fait un reproche, d’aller le reporter à son employeur.

Je pense que la loyauté c’est valable dans n’importe quel emploi. Toutes les qualités que je vous ai citées sont reconnues dans de nombreux emplois. La loyauté est quelque chose qu’en principe, si votre employeur est une personne de bonne foi, et je le pense concernant les huissiers de justice, c’est une qualité d’honnêteté rare et qui sera récompensée et appréciée à sa juste valeur.

J’ai rencontré un clerc qui a toutes ces qualités…

Attention ! Cette vidéo est un guide, je ne dis pas que j’avais toutes ces qualités à 100 %…

J’ai rencontré plusieurs personnes qui avaient ces qualités, je pense notamment à un clerc principal dans la dernière étude où j’ai travaillé (Isabelle si tu passes par là !) qui pour moi est vraiment un modèle, un exemple du parfait clerc d’huissier de justice qui est les yeux et les oreilles du patron quand il n’est pas là, qui connait tous les dossiers, qui sait manager l’équipe quand le patron n’est pas là et lui faire bien évidemment le compte-rendu à son retour. Et ça, ça vaut tout l’or du monde.

J’espère que cette vidéo vous a plu. En complément, vous êtes libres de télécharger mon bonus « Victime d’un impayé, la solution rapide et efficace pour retrouver votre argent ».

Je vous invite à laisser un petit pouce si cette vidéo vous a plu et je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo !

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les tâches des secrétaires des études d'huissier
Recherches utilisées pour trouver cet article :bons les clecqualite du recouvrementqualites dun huissier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *