La clé pour réussir l’examen de clerc expert

Dans cette vidéo, je vous donne LA clé pour réussir votre oral du clerc expert d’huissier de justice à l’Ecole Nationale de Procédure, et je l’illustre avec le terrible sujet que j’ai tiré au sort… Restez jusqu’à la fin, surprise garantie !

Aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle vidéo du défi « 30 vidéos en 30 jours ».

Je vous parle de mon examen oral du clerc expert.

Dans cette vidéo dans laquelle je vous souhaite la bienvenue, on parle aujourd’hui du clerc expert, cet examen que vous passez 2 ans après avoir commencé votre stage.

Vous avez été 2 ans à l’école (et au DFS si vous avez pu suivre ces cours). Là on arrive à une nouvelle catégorie de la convention collective : on sanctionne nos acquis, ça nous permettra de gagner plus et d’avoir de nouvelles responsabilités à l’étude.

conseil huissier

Je voulais vous parler de mon expérience parce que je voulais vous montrer que maîtriser la procédure civile c’est quelque chose de très important. Pourquoi ?

  • Premièrement :

Ça vous aidera au travail. Quand vous avez des questions pratiques, vous saurez où chercher et comment réagir.

  • Deuxièmement :

Ça vous distinguera énormément des autres élèves. Beaucoup de personnes font l’impasse sur la procédure civile. C’est pour ça que si vous, vous la travaillez correctement, certes c’est un gros morceau, mais une fois que vous la maîtrisez vous la savez pour toujours. Donc si vous travaillez cette procédure civile, vous verrez, vous en tirerez tous les avantages.

Je m’explique :

Pour ce sujet, c’est clairement la procédure civile qui a fait la différence. Et vous le verrez dans une prochaine vidéo, je vous expliquerai aussi qu’à l’examen professionnel, c’est la procédure civile qui a fait toute la différence pour ma réussite.

 Revenons à l’examen de clerc expert. Je rentre dans la salle, la personne devant moi commence dans quelques secondes à présenter son sujet, donc je dois tirer un sujet au hasard.

J’ouvre mon petit papier et là je vois : « La computation des délais ».

Oui… La computation des délais.

Mon sujet c’est en fait les articles 640 à 647 du code de procédure civile. « Allez salut ! »

Ouais. Partir c’est vraiment la première réaction qui m’est venue en tête. Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir raconter pendant 15 ou 20 minutes sur la computation des délais ? Des délais, ça se compte et puis c’est tout…

Mais non. Je me suis dit « Allez c’est ma chance, j’ai vraiment bossé cette matière de procédure civile, alors là il faut que je donne tout, même si c’est un sujet qui est extrêmement petit. »

D’ailleurs, cliquez ici pour connaître les cinq meilleurs livres pour réussir l’examen professionnel d’huissier de justice, que j’ai aussi utilisés pour réviser l’examen du clerc expert.

Donc je connaissais le sujet comme vous, sur le bout des doigts. C’est la base du job de clerc.

  • Je déroule le dies a quo, dies ad quem, l’augmentation des délais.

  • J’ai essayé d’élargir le sujet en disant pourquoi c’était important, en tant que clerc d’huissier de justice, de connaître ce genre de délais.

  • J’ai situé aussi cette question par rapport au justiciable, puis notre rôle d’explications des actes.

  • J’ai défini le jour ouvrable, j’ai défini le jour ouvré.

Vous allez me dire que j’ai « enfoncé des portes ouvertes » : clairement oui ! De toute façon, c’est ce qu’il fallait faire pour ce genre de sujet. Qu’est-ce que vous vouliez que je raconte d’autre pendant autant de temps ?

Restez quand même jusqu’à la fin de la vidéo, parce que vous allez voir qu’enfoncer les portes ouvertes ça peut vous mener très loin.

 J’ai aussi parlé bien sûr des jours fériés. Je les ai énumérés puisque dans la loi française ils sont clairement définis.

J’ai aussi ajouté ma petite touche personnelle qui a fait sourire le jury puisque je suis d’origine alsacienne et que chez nous en Alsace (et en Moselle bien sûr), il y a 2 jours fériés en plus que dans le reste de la France, donc j’ai « insisté » là-dessus.

J’ai terminé sur la sanction du non-respect de ces délais avec en particulier les nullités bien sûr mais aussi la caducité, en expliquant qu’il est possible dans certaines conditions strictes de faire une demande de relevé de caducité.

Résultat…

J’ai eu une excellente note. Et grâce à cette note-là et à mes bonnes notes sur les deux années, entre les devoirs et les examens, j’ai eu une moyenne très haute qui m’a fait terminer 3ème de France du clerc expert d’huissier de justice.

Donc ça a cloué le bec à certaines personnes et puis clairement, ça m’a donné confiance en moi pour persévérer et me présenter quelques semaines plus tard à l’examen professionnel d’huissier de justice.

Commentez sous cette vidéo pour me dire quel sujet vous, vous avez eu à l’oral du clerc expert à l’Ecole Nationale de Procédure. Ça pourra peut-être aider les clercs, les stagiaires actuels qui passeront cet examen d’ici quelques mois.

Je vous invite également à consulter sur le blog la catégorie « Elèves huissier de justice » qui vous est dédiée.

Si vous avez aimé cette vidéo, laissez un petit pouce. Je vous dis à très bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article :combien des questions il faut répondre correctement pour réussir l\examen de citoyenneté

2 réponses sur “La clé pour réussir l’examen de clerc expert”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *