Ma pire erreur en immobilier

Vous avez l’habitude de lire sur ce blog le côté sombre de l’immobilier, toujours avec ses solutions heureusement. Découvrez cette fois MA pire erreur en immobilier, avec un bonus sur la pire erreur que je vois chez les investisseurs immobiliers.

Je n’ai pas encore de patrimoine immobilier donc je me suis demandé si j’étais légitime à participer au carnaval d’articles sur le sujet. Pas encore de patrimoine immobilier : voilà ma pire erreur. En cours de réparation Winking smile

J’ai découvert trop tard (à mon goût) l’éducation financière et l’indépendance financière. Je suis dans la vie active depuis que j’ai 23 ans, j’en ai eu 30, quel temps perdu sans investir. Ma pire erreur est de ne pas m’être entourée de personnes dans cet état d’esprit, des personnes qui ont atteint cet objectif, par exemple d’acheter un appartement tous les 5 ans par exemple (il faut bien commencer quelque part ! Et je connais une personne qui s’est lancé le défi d’acheter un immeuble par an, je ne suis même pas si exigeante finalement Winking smile)

Je corrige actuellement cette erreur et espère vraiment que vous ne la commettrez pas ! Sinon, cela nous fait un gros point commun et je vous propose les solutions suivantes, que je m’applique à moi-même Smile

Voici donc votre ordonnance :

Vous former dans votre domaine

Vous souhaitez avancer sur l’immobilier ? Parfait, vu les montants en jeu, je vous conseille de bien vous renseigner (= articles et vidéos gratuits sur le web) ou, si vous manquez de temps, de vous former (certes c’est payant, mais vous avez l’information nécessaire pour votre cas). Je n’ai pour ma part pas acheté de formation car j’ai passé énormément de temps à éplucher les blogs et vidéos de pointures dans le domaine, engrangeant ainsi pas mal de connaissances. Avec mon entourage de juristes, cela complétait les connaissances qui me manquaient (notamment auprès de mon amie notaire) et j’ai rencontré Guillaume, l’architecte, qui m’accompagne en visites. J’estimais donc être prête à 200%. Tout le monde n’a pas ce réseau : les formations vous permettent certes d’apprendre les ficelles, mais aussi d’accéder à ce type de réseau. Le prix ne doit pas vous dissuader.

Arrêter de croire que vous perdez votre temps

Vous connaissez la citation “Always a lesson, never a failure” ? J’ai passé près d’un an à rechercher, visiter, calculer la rentabilité et faire des offres pour mon premier investissement, sans succès. Je l’ai pris comme un échec… jusqu’à en parler à des investisseurs aguerris. Ils ont souri et m’ont dit, avec une bienveillance incroyable : “mais c’est super Claire, tu imagines tout ce que tu as appris ? Tu dois avoir l’esprit d’un investisseur, ce n’est pas un échec, c’est juste que la bonne opportunité sera la prochaine !” D’un coup, vu sous cet angle, venant de personnes qui ne me connaissent absolument pas, ça réconforte et ça permet de repartir rapidement à l’attaque du terrain Winking smile

erreur immobilier

Photo Banter Snaps

Aller dans les soirées investisseurs près de chez vous

J’en ai parlé dans cette vidéo : il n’y a que des avantages à fréquenter des personnes dans votre état d’esprit, qui ont atteint vos objectifs et bien plus ! Bref, rendez-vous ici, je ne m’étalerai pas plus longuement sur le sujet Smile

Comment trouver une soirée investisseurs près de chez soi ? Si tu suis des blogueurs immobiliers, sur leur blog, sur YouTube, sur Facebook ou même Instagram, ils organisent FORCÉMENT un événement près de chez toi. Dites-moi dans les commentaires qui vous suivez et dans quelle ville trouver un événement ? Je vous partage en commentaire les événements dans les villes de Colmar, Bordeaux et Paris.

S’entourer de professionnels de l’immobilier pour pallier nos faiblesses

Quand vous mandatez un agent immobilier ou un chasseur de biens, le prix vous interroge sûrement. Ce fut aussi mon cas. Pourtant, avec beaucoup plus de temps libre qu’un an auparavant, je n’ai quand-même pas trouvé le bien rentable de mes rêves. Ca fait mal, mais je dois me rendre à l’évidence ! J’ai donc décidé de travailler avec un réseau de chasseurs. Rien que le carnet d’adresses vaut tout l’or du monde non ? Je vous en reparlerai si cela vous intéresse. “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” : c’est aussi applicable dans l’immobilier.

Focus. Focus focus focus !

C’est un conseil que j’ai entendu dans un séminaire sur l’indépendance financière. Quand des personnes qui ont réussi (millionnaires ou proches de l’être) te disent cela… alors que tu as deux blogs, un travail salarié et un chéri… et ton projet immobilier… ça te fait froid dans le dos ! Mon cœur s’est arrêté de battre Sad smile

C’est peut-être le conseil le plus dur, mais aussi le plus important que je retiendrais de mon parcours d’investisseur : si tu n’es pas FOCUS, comment veux-tu réussir ? Cela va pourtant de soi, c’est très simple, pas vrai ? Encore une fois, ça m’a bien fait mal à l’ego (“quoi ? Je ne peux pas tout faire seule et mener 2 projets de front avec réussite ?”) mais j’ai compris. Je délègue l’immobilier au réseau de chasseurs.

investir immobilier

Photo Malte Schmidt

Bonus : la pire erreur vue chez les investisseurs immobiliers

L’erreur qui me vient immédiatement en tête, de mon travail de clerc d’huissier de justice, c’est : le temps que les propriétaires laissent passer avant de donner à l’huissier de justice le dossier pour des loyers impayés. J’explique dans cette interview ou dans celle-ci qu’il faut attendre à peine quelques jours, toujours rester en lien avec le locataire si possible, mais ne pas se faire balader trop longtemps. Surtout, sans nouvelles (quand votre locataire fait le mort !), vous allez immédiatement chez votre huissier préféré pour qu’il résilie le bail. Je vous rappelle que j’ai écrit un article qui explique la procédure ici. Attention, si votre locataire ne paye plus et qu’en plus, vous pensez qu’il a quitté le logement, voici la marche à suivre.

Cet article participe à l’évènement interblogueurs “ma pire erreur en immobilier” organisé par Violaine du blog renoveuse-astucieuse.com.

Et vous, dites-moi en commentaires quelle a été votre pire erreur en immobilier (grosses pépites dans ce carnaval d’articles en mode “on arrête de vendre du rêve”, tout ce que j’aime !) et écrivez-moi juste en-dessous à quelle soirée investisseurs vous allez ? J’ai super hâte de vous lire.

3 réponses sur “Ma pire erreur en immobilier”

  1. Pour rencontrer d’autres investisseurs :
    – sur Colmar, abonne-toi au blog d’Olivier http://www.economiseretinvestir.com/
    – sur Bordeaux, abonne-toi aux blogs de Julien https://www.immobilier-meuble.fr/ ou Yann https://www.meublepasapas.com/ ou Bruno https://www.jachete-un-immeuble.com/ ou Guillaume et Elodie http://immeuble-de-rapport.fr/ (ils sont nombreux à Bordeaux !)
    – sur Paris, les soirées du Club Immobilier ont l’air top https://contactfb598c.clickfunnels.com/sales-page et j’aimerais y participer à l’occasion !

  2. Salut Claire.

    Je me reconnais vraiment dans ce que tu partages. Quand j’ai commencé à me former à l’investissement immobilier et que j’ai découvert les opportunités possibles dans ce domaine, je me suis aussi demandée comment j’avais pu passer à côté de quelque chose d’aussi énorme pendant toutes ces années. Mais mieux vaut tard que jamais ! Le plus difficile au début est probablement de dépasser ses croyances limitantes. Pour moi, c’était comme pour beaucoup la peur des impayés mais aussi les problèmes de voisinage dans une grosse copropriété (Merci Julien Courbet ;)). Finalement, j’ai fini par me lancer dans un achat/revente et j’ai vraiment bien fait. La plus-value me donne un levier important pour mes prochains investissements. Heureusement que j’ai osé franchir le pas !
    A bientôt,
    Violaine

  3. Merci Claire pour ce joli témoignage qui me replonge également dans des épisodes vécus.
    C’est vrai qu’à chaque fois que je démarre des recherches d’appartement, je m’impatiente en général rapidement de pas avoir trouvé en quelques semaines la perle rare. Et puis tout à coup 1, 2 voir 3 opportunités se présentent et tout s’accélère. Mon conseil : laisser le temps au temps , rester focus et surtout ne rien lâcher car si je suis ^sure d’une chose c’est que la ténacité finit toujours pas payer.
    Bon courage Claire n tu vas trouver ta ou tes perles rares 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *